À Val-de-Reuil, il existe 5000 personnes centrales, essentielles, précieuses qui ne voteront pas et pour lesquelles, pourtant, le scrutin de dimanche comptera double. 5000 élèves qui seraient les premières victimes d’une élection du Front National. 5000 enfants, dont le sort dépend de vous et qui, même si vos opinions, nationalement, vont vers ce parti extrême, espèrent que vous ne commettrez pas l’erreur d’en désigner ne serait-ce qu’un seul représentant au conseil municipal et à l’agglomération.

Nos 14 écoles, nos deux collèges, notre Lycée, notre CFA, nos 100 associations sont les piliers de notre vivre-ensemble et de notre identité. Ils sont une fierté que chaque Rolivalois peut revendiquer. L’école est le creuset de la République. Elle est notre priorité, notre premier budget (4 millions d’euros/année) et notre premier service public, parce qu’elle est la clé de l’avenir.

Avec plus de classes, plus d’enseignants, plus d’élèves, depuis 20 ans, nous lui avons donné plus de moyens. Étudier dans une classe agréable, apprendre avec les outils nécessaires, créer autour de nos instituteurs l’environnement indispensable à leur enseignement, est notre mission. Nous allons prolonger cet engagement au cours des 6 prochaines années :

  1. en construisant, au nord de la ville, une grande et belle école, accompagnée d’un centre de loisirs moderne au cœur d’un jardin arboré préservant les espaces verts de la Plaine des Jeux,
  2. en parachevant le programme de modernisation et de réhabilitation de tous nos groupes scolaires,
  3. en exigeant du Département la fin de l’exil absurde de nos élèves vers des collèges lointains et la construction d’un nouvel établissement.

Pour l’École, ses enseignants dévoués, les parents engagés, le Front National n’a pas la moindre considération. Sans doute parce qu’il y a parmi ses colistiers un individu qui, il y a 3 ans, s’était introduit misérablement dans une école maternelle de la Ville pour y déposer des tracts racistes dans les sacs à chausson des enfants. Ses victimes étaient âgés de 2 à 5 ans ! Le Front National n’aime pas l’école parce qu’elle est le lieu de l’apprentissage de la vie, de la découverte, de l’altérité, parce qu’elle est un rempart pour la socialisation et l’épanouissement face aux dérives, aux déviances, aux délits dont leurs élus se rendent coupables.

Avec la liste que je mène, nous nous engageons à donner à tous les Rolivalois les moyens de leurs idées en aidant les associations à se créer, à se gérer, à se développer. Sans en faire le « tri » contrairement à ce que veut le FN. Le niveau global de leurs subventions sera garanti. Un guichet unique sera créé au sein de la Maison de la Jeunesse et des Associations pour centraliser les demandes de soutien, de matériel ou la mise à disposition de salle. Faciliter leur travail, valoriser leur engagement, est une exigence. Parce que nous pouvons compter sur eux, ils savent pouvoir compter sur nous.

Pour partager :