Servir notre Ville, construire son avenir, représenter tous ses habitants (qu’ils aient voté pour vous ou non), exigent une parfaite honnêteté, une vraie solidité et une crédibilité entière, mais aussi le sens de l’écoute et de la proximité, sans compter de la compréhension et de la disponibilité. L’équipe que je conduis est la seule à garantir les conditions de ce dialogue quotidien. Le candidat du parti d’extrême-droite, lui, par le passé, a toujours trahi la confiance de ses propres électeurs en désertant rapidement les conseils municipaux où il avait été élu. Sa fidélité a ses propres convictions est toute relative, puisqu’il a servi, tour à tour, les Le Pen, père et fille, sans oublier l’épouvantable Mégret. Il n’y a aucune raison que s’améliore ce vieux cheval de retour (il se présente avec les mêmes idées, les mêmes œillères, depuis 1995 ou plus…), car il est seul, sans colistiers, ni amis, avec pour toute proposition une copie aussi bête que méchante des mots d’ordre de son pénible parti.

Notre démarche est à l’exact opposé. Elle suit une ligne claire : faire ce que l’on dit, dire ce que l’on fait. Le tout dans la transparence et la cohérence. En information, concertation et représentation, nous avons progressé. Nous sommes fiers d’avoir mis à la disposition de nos concitoyens des outils nouveaux. Un journal municipal régulier que bien des communes nous envient. Des réseaux sociaux quotidiennement alimentés. Un site internet modernisé et accessible. Des panneaux d’information électroniques visibles. Plusieurs permanences quotidiennes tenues par les élus. Les diagnostics en marchant de la gestion urbaine de proximité dans chacun de nos quartiers. Un Conseil des Sages démocratiquement renouvelé. Je rends compte personnellement de mon action et présente mes options lors des vœux de la municipalité. Chaque samedi, je reçois, personnellement, ceux qui le demandent, jeunes ou plus âgés, femmes et hommes, à la recherche d’un emploi, d’une école, d’un logement. Je n’hésite pas, lors des manifestations, cérémonies, événements, à prendre la parole pour expliquer notre action. Chacun connait mon adresse électronique (maire@valdereuil.fr) et sait que je réponds personnellement. L’extrême droite en reste sans voix. Que le résultat des élections soit à l’image de ses cordes vocales…

C’est pourquoi nous voulons ouvrir de nouveaux espaces de dialogue, de nouvelles possibilités de s’associer à la vie de la cité

Mais, parce que la démocratie évolue, nous devons aussi évoluer. Les citoyens ont de nouvelles exigences. C’est une bonne chose. Ils faut davantage les écouter. C’est pourquoi nous voulons ouvrir de nouveaux espaces de dialogue, de nouvelles possibilités de s’associer à la vie de la cité, de nouveaux moyens pour contrôler et évaluer nos décisions. Nous désignerons un médiateur municipal, indépendant et neutre, chargé d’intervenir gratuitement et immédiatement en cas de différends entre un rolivalois et l’administration municipale. Nous développerons l’e.administration afin que nul ne soit contraint, pour un renseignement, pour une formalité, de se déplacer en Mairie. Nous instaurerons des « speed-dating » semestriels, pendant deux heures, dans un lieu déconcentré, sur chaque thème de l’action communale, amenant les élus et les fonctionnaires de la Ville à rendre directement compte de leur travail aux citoyens, à recueillir leur avis et propositions. Nous installerons, à l’été prochain, avec le collectif des « Bourlingueurs », une ruche à projets citoyens et culturels sur la friche de l’ESITPA pour accueillir tous les talents de la Ville et du territoire, pour construire des projets innovants et favoriser la participation des habitants au programme de renouvellement urbain. Nous voulons faire de chaque Rolivalois un acteur de la vie de sa Ville. Parce que nous agissons pour vous, nous voulons faire avancer la Ville avec vous !

Pour partager :